Qui sommes-nous ?

Enfin une plate-forme syndicale pour la culture

« La culture comme droit fondamental  »

La culture est un droit fondamental de chaque citoyen·ne. Elle doit être et doit rester un bien commun accessible aisément à tou·te·s ! La Fédération-Wallonie Bruxelles (FWB) et la Deutschsprachige Gemeinschaft Belgiens (DGB), doivent continuer à promouvoir, y compris au-delà des Communautés, leurs valeurs d’émancipation, de citoyenneté, d’égalité des chances, leur attachement à la promotion et la mise en œuvre effective des droits politiques, économiques, culturels, sociaux. Il faut promouvoir le rôle de la culture comme outil de socialisation et de lutte contre la pauvreté. Elle doit être gratuite dans le cadre scolaire et de l’aide à la jeunesse.

 

 

La culture comme outil d’émancipation et d’éveil citoyen

La FWB et la DGB doivent continuer à soutenir les actions et les structures qui portent l’émancipation des citoyen·ne·s, la critique sociétale, les échanges interculturels et la découverte de l’autre. À l’heure des replis sur soi, la culture doit permettre de rapprocher, de comprendre, de changer de point de vue. Des infrastructures doivent davantage être mises à disposition de la culture.

Les critères de subvention doivent privilégier les démarches culturelles qui collectivisent les attentes des citoyen·ne·s dans leur diversité. Le public doit également être considéré comme un acteur de la culture et pas seulement comme un spectateur de la diffusion culturelle. La liberté des expressions culturelles doit être garantie.

À l’heure des réseaux sociaux et autres moyens de communication et d’informations numériques, la culture ne doit pas s’enfermer dans des canaux uniques de diffusion.

Elle doit être plurielle et soutenue par les pouvoirs publics contre le marché. À ce titre, la RTBF et la BRF sont des acteurs de diffusion, de production culturelle, d’éducation permanente important et doivent être soutenus et correctement subventionnés par la FWB et la DGB.

Ces outils doivent rester public et performant, avec des travailleur·euse·s statutaires, afin d‘assurer une liberté éditoriale et philosophique. Dans le même temps, il s’agit de soutenir tout autant les télévisions et radios locales, communautaires et associatives. La FWB et la DGB doivent aussi renforcer l’éducation aux médias. »

 

 

Enfin une plate-forme syndicale pour la culture

La crise du Covid-19 a été un révélateur sociétal des problèmes rencontrés par le secteur de la culture. Elle a mis en évidence, avec la précarité des statuts et l’intermittence des revenus, combien sont mal lotis des travailleurs à pourtant haute valeur ajoutée (rappelons-nous les paroles de Churchill : « Si ce n’est pour notre culture, pourquoi nous battons-nous ? »)

Devant cette situation, mesurant la détresse des utilisateurs de nos services chômage, et devant les appels de plus en plus pressant à porter la parole des travailleurs du secteur, deux centrales et deux services de la CSC unissent leurs forces pour créer la plate-forme « CSC-Culture ».

Lire plus